1 contribution / 0 nouveau(x)
TOUS MES VOEUX

J'en sais que les voeux emmerdent copieusement, ils trouvent ça grotesque cette façon de s'envoyer des mots aimables, des voeux de santé, de bonheur ou de prospérité....et autres gentillesses.

J'arrive à un âge ou j'apprécie la vie pour ce qu'elle est, une fulgurance dans le temps, une péripétie dans la grande histoire humaine. En bref, un merveilleux hasard qui m'a posé là, et qui m'a fait ce que j'en suis devenu.

J'ai passé d'excellentes fêtes avec mes proches qui comptent le plus pour moi, et ce fut un régal. De mes amis trop loins , ou trop occupés,je sais ce qui se cache derrière les mots et ces voeux, qui ne sont que des rendz-vous à venir.

Ce ne sont des richesses que du coeur et de l''âme. 

Mes voeux sont ceux de quelqu'un qui sait l'inexorable fuite du temps et la fragilité de notre humanité, et c'est ce savoir qui nous rend tellement humain.

Savoir que le puit insondable est là, et que le jeu est de danser sur sa margelle au risque de précipiter l'inexorable.

De ce temps qui passe je réalise que de plus en plus souvent j'ai peur pour les autres plus que pour moi-même, notamment mes proches....maman qui s'accroche au rocher de la vie quand celle-ci la bouscule de ses assauts violents, maman que l'on m'a annoncé morte au moins à deux reprises et qui, revenue de loin, a ce regard un peu perdu toujours tourné vers le passé....les enfants dont on guette le moindre rhume, la moindre toux...les yeux de ma belle qui cherche sans arrêt dans les miens les reflets de mon âme, savoir si je vais bien? et les amis qui trainent une cochonnerie que l'on combat à coups d'amour et de soutien amical, parce que ce ne sont que les armes que l'on possède face au pire.

C'est aussi pour celà, entre mille autres choses que j'aime les toros. Ce raccourci saisissant de la vie et la puissance invincible de la mort tout au bout. Cette puissance quasi divine de l'humain face à la force brute, le courage devant l'adversité, la témérité folle de se battre dans l'inconnu contre un adversaire qui, lui, ne réagit que par son instinct millénaire, l'humain face à son destin en quelque sorte.

Ce trente et un Décembre au moment fatidique de la seconde qui fait basculer un monde vers un autre, (car ça aussi c'est humain, découper la vie en tranche horaires), je pensais aux familles de ceux dont la chaise vide devait prendre tout le coeur et toute la place...et d'entre eux, deux petites filles qui du côté d'Urduna devaient sans doute regarder le ciel en souhaitant le meilleur à leur maman...bien seule à ce moment là...

Formuler nos voeux est certainement une façon de montrer aux autres l'intérêt qu'on leur porte. Car le plus difficile sans doute est de dire aux autres, combien on les aime, et le leur dire tant que celà est audible, et qu'il en est encore temps.

Je vous souhaite donc mes meilleurs voeux pour cette année à venir.

Taurinement vôtre

CHF