1 contribution / 0 nouveau(x)
UNE CARTOUCHE UNE

 

Une Cartouche..une

 

Au final, et par un heureux hasard, je me suis retrouvé chez l'ami Pierre qui habite à deux pas d'ou j'étais invité. Et j'ai pu voir Lachepaillet en désillusion.

Toutes les phrases sacrées des Grands-pères ont jaillis à commencer par la fameuse: “Corrida de expectation etc...jusqu'à c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses“...

Que dire devant le spectacle de désolation que nous a offert Gallardo.

D'abord essayons de positiver :

Les toros ça n'est pas comme en batterie, ça ne s'élève pas comme les poulets...qu'un lot complet offre un tel pétard..c'en était presque rassurant, voire suspect....l'ombre du G5 planait sur Lachepaillet, et à la fin de la tarde, alors que personne n’était dupe, même pas Fandiño ou encore lui, moins qu'un autre, le rire desdits seigneurs ricochait sur les horribles figures les représentant à l'extérieur des arènes.

Fandiño a été digne, et même plus car l'abrazo au cinquième à Gallardo, ne ressemblait-il pas aux palmas de Séville quand Manzanares sombrait...un geste de soutien...

A moins qu'il ne lui ait glissé à l'oreille qu'il allait tâter du Makila offert quelques minutes avant par le maire de Bayonne...

Autre satisfaction il n'a pas triché, pas de redondo, pas de tauromachie en rond pour faire tenir debout le toro comme le font les figuras sur toritos de cirque....on pourrait le lui reprocher pas moi..

Le toro n'est pas bon, je ferai un effort, mais je ne tricherai pas....

pas si mal

Au final, ce un contre six pas plus que ceux du début de saison des autres figuras n'a donné satisfaction et dans le genre Juan Bautista semble être celui qui s'en sort le mieux...reste Sébastien à Béziers le 16.....

Au final pas de triomphe, pas d'indulto...seule une infinie lassitude et sorte de tristesse..

Personnellement j'ai trouvé ridicules les oreilles données dans ce contexte (je sais les épées, bien sur) Fandiño tue bien, même si je l'ai vu une ou deux fois prendre le périphérique (au début) décontenancé sans doute par ses toros...

Vont tomber les comparatifs, certains qui annonçaient Fandiño comme une météorite qui monte dans sa trajectoire pour mieux retomber...

Egoïstement, je suis finalement presque certain que du coup l'intérêt du mano à mano Dacquois va prendre de l'ampleur..

Certes, les toros sont déjà là, aussi de ce côté là, rien à espérer...

Si ceux-là sortent bien, alors Fandiño ici, au seuil de sa maison, va se donner à fond...et Perera obligé de hausser le ton...si les toros sortent mal, nul doute, que Perera sera plus apte à faire semblant de...on connait la suite.. 

Disons qu'une cartouche a été tirée.., elle était mouillée...une autre est prête, il reste quelques jours pour la laisser au soleil...

CHF