1 contribution / 0 nouveau(x)
Une piquouse

Je reste etonne de la surinformation concernant la poussee des verts dans les grandes villes qui ne me parait pas etonnante vu la population qui y reside...et les lobbys, verts, animalistes, et anglo saxons qui ont aujourd'hui l'ecoute d'une jeunesse gavee....certes tous ne sont pas des bobos...mais vivre au centre d'une grande ville necessite des moyens financiers que nous n'imaginons pas...nous de la campagne, et une volonte d'assainir la pollution, limiter les nuisances sonores, auditives, olfactives etc etc..sans parler de la vegetalisation, que je crois, aucun candidat n'a oubliee dans son programme...

Les resultats electoraux au total sont plutot favorables aux villes taurines, ou nous n'avons a priori pas d'opposant obtu comme le sont certains podemos en Espagne par exemple...dans ma region en tous les cas tous sont favorables a la tauromachie en general...autre bonne nouvelle dans les etats generaux des tires au sort sur les mesures ecologiques a venir (sortis les 110 KM/H sur autoroute qui auraient pu mettre le feu de nouveau) une phrase m'a interpelle, c'est celle sur le respect et le maintien de la biodiversite...j'y vois la, une breche pour proteger le toro de combat et ses territoires quasi vierges ou amenages....

Bien sur il y aura toujours a Paris, des antis qui travaillent en sous main, et les entites taurines y compris celle de ce blog doivent continuer a travailler sur cette defense essentielle des territoires taurins.....nos podemos a nous sont de toute couleur n'en doutons pas et prets a surfer sur la vague verte, main sur le coeur, et sabre au clair....soyons donc vigilants...

Lorsqu'au siecle dernier, jeune et fringant jeune homme, je courrais les stades de rugby, la moindre blessure se soignait d'abord a l'eponge magique, trempee dans un seau...celle-ci epongeant les saignements, d'arcades, ou de tronche entrouverte, et servait aussi a la rehydratation( j'en frissonne en ces temps de pandemie.) mais la deuxieme phase etait la piquouse...vas savoir ce qu'il y avait dans ces p....de seringues pour te retaper un enuclee, une oreille arrachee ou encore un genou deboite....la piquouze se faisait medicament du siecle...

C'est en ecoutant l'autre jour le fringant ''el arte no tiene miedo'' Morante de la Puebla, puro aux levres et trayant des chevres, donner sa version de la nouvelle pique que je me mis a frissonner...ainsi ce sujet recurrent il y a quelques temps reviendrait sur le tapis???

Morante a donc cree sa nouvelle pique, mieux adaptee aux toros d'aujourd'hui...sic...il voulait dire aux toros que lui toree aujourd'hui....je vois la l'effet tourbillon voulu par certains....

Il me faut un toro de troisieme tiers......donc il le faut mobile mais pas trop sauvage? Voila c'est ca il lui faut de la bravoure dans la muleta ...(re sic) donc un toro qui supporte la pique, comme le toro est plus faible, il lui faut une piquouze...je te cree une pique plus adaptee (et re re sic)

Donc plus le toro s'affaiblit, plus la pique est adaptee et plus je triomphe......et moins j'ai besoin de toros forts.....vu?

Ainsi donc Morante mais avec lui, tous ceux qui veulent transformer et bobo"iser la corrida et limiter la pique, les banderilles pour reduire la corrida au troisieme tiers....(j'ai un ami architecte malagueno) qui pense aussi comme ca...quitte a ne pas tuer l'animal...(vive l'indulto quasi systematique.)..profitent de ces temps troubles pour remettre la gomme sur leur fantasmes...

Un spectacle quasiment sans mise a mort, mais de troisieme tiers qui n'en serait plus un (ben oui, si on enleve les deux premiers....il faut suivre un peu..)

Mais, voila, petite piquouze de rappel, avec la pandemie, les ''clients'' se sont envoles et les aficionados reclament leur du....un toro a trois piques, qui suit aux planches pendant les banderilles, et ne se laisse pas berner plus de vingt passes d'affilees......dites vous avez encore ca sous la main?

CHF