1 contribution / 0 nouveau(x)
A VOMIR

A VOMIR

 

« En cédant à une poignée d'excités en interdisant la venue de l'ancien torero Julien Lescarret, c'est notre république et votre honneur que vous avez bafoués et foulés aux pieds.

Sachez, monsieur, que leur victoire étalée dans leur blog est votre défaite.

Que la corrida est légale et eux sont sous surveillance anti terroristes.

Nous aimerions connaitre votre point de vue...D'élu, de citoyen, vous qui venez tristement de perdre la face

CHF »

 

Voici, en quelques mots ce que j’ai envoyé ce jour au maire de Talence, qui venait d’annuler ce weekend la venue de l’ancien torero Français Julien Lescarret sous la pression des injures et les mails promettant “l’enfer“ si sa présence était maintenue.

Le maire a donc cédé. Le CRAC fête sa pseudo victoire. De quoi s’agissait-il ?

Simplement que Julien, accompagné d’un guitariste vienne un soir faire un toreo de salon utilisant la muleta comme “pinceau“ tout cela, au milieu de soirée “Flamenco“.

Rien de bien sanglant, ni de bien en rapport avec le bien être animal.

Las, sous la pression, le maire a donc cédé et annulé cette invitation.

Peu importe la qualité, ou l’interprétation que l’on en fait, c’est de nouveau sous la menace, que ce maire a cédé.

Gonflés par l’événement et la pseudo victoire, les antis ont alors manifesté à Bordeaux, ou ils ont voulu étendre une banderole, ayant gravi un immeuble (hou la la l’exploit) ils se sont repliés, le vent étant trop violent..

Ils se sont aspergés de peinture rouge et ont fait leur cirque, sous le regard pressé des passants.

Nombreux sont les aficionados qui ont déjà réagi, directement comme je l’ai fait, et nous attendons bien entendu que ceux qui ont du poids réagissent aussi.

 

Le CRAC puisqu’il s’agit bien de lui, a aussi agi à Vergèze, soit, une trentaine à peine de furieux (et furieuses) et des dégradations subies, voitures endommagées puisque ils n’ont pas pu approcher des arènes.

Si il s’avère que ce sont bien eux qui ont perpétrés ces dégradations (et il y aura des témoins) car il y en a toujours, alors, dans ce cas, monsieur Garrigues devrait répondre de ses actes…lui qui a annoncé tant de manifestations dites “pacifistes“, dans toute la ville.

 

Juste une question qu’il faut lui poser, et poser aux autorités, ou sont les 3500 à 4000 manifestants promis ?

Trente types armés de bombes de peinture, pour certains en tenue para militaire (vas savoir si ils ont vraiment fait l’armée, tiens ?) et quelques folasses excitées qui vous injurient ?

Les dix autobus promis ont ils pu se garer ? Où ?

Ont ils étés tagués par les “afiocs“ ?

Que nenni…les rêves de gloire se meurent dans le petit nombre de présents, toujours les mêmes..

N’est-ce pas ça qu’il faut présenter lorsque l’on prépare une manifestation taurine, et ne faut-il pas se présenter directement en chair et en os aux préfets, aux acteurs policiers, plutôt que d’écrire, et rappeler à chacun les directives données par leurs ministres?

On a les victoires que l’on peut, mais il est certes de notre devoir de ne rien céder.

Enfin, un tout dernier point, moi qui suis d’un pays “coursayre“, j’en appelle à la solidarité des différents spectacles taurins, il est inutile de rappeler que durant une course landaise, l’animal n’est pas mis à mort, même pas dans les novilladas..

L’écrire comme un argument, c’est se tirer une balle dans le pied, car des gens qui veulent interdire les chiens d’aveugles, parce que ceux-ci seraient brimés, n’hésiteront pas à tuer la course Landaise ou camarguaise, ça va mieux en le disant..

Les antis ne peuvent être un argument pour inciter à la présence, dans les arènes, les aficionados savent ce qu’ils veulent, en échange que les “taurins“ les respectent aussi, en évitant les mascarades auxquelles on assiste depuis ce début de saison, ce sera un bon début.

Voilà, de nouveau tout cela est à vomir, et je ne vois que la solidarité (non naïve) pour résister pacifiquement à tout ça.

 

CHF