20 10 2007.

 

Le Docteur, Andrée Barthez, Psychiatre, nous a autorisé a reproduire ici ce qu'elle a écrit en 2002, alors qu'elle venait de voir une corrida pour la première fois de sa vie dans les arènes de Carcassonne. Ce texte prend une singulière actualité au moment ou certains voudraient interdire les corridas aux enfants. Pour le Dr Barthez, la corrida ne peut être que mentalement bénéfique à tous et constitue une excellente thérapeutique. Mme le Dr Barthez nous a formellement précisé quelle cosignait le rapport du Dr Maler (voir)

Ce texte est déjà paru dans "La gazette du Cercle Taurin Carcassonnais" - N° 8 - Janvier 2003