Aire sur l'Adour : Intéressante après-midi de novillos par Michel Jean

Beau soleil et belle entrée pour une fort belle novillada concours.

1 ) - Calladito n°13 de José Escolar né en novembre 2017, très bien présenté et armé, remate bien à sa sortie et avec beaucoup de gaz. Il est reçu par Carlos Olsina et va à la pique par 3 fois sans pousser et se montre faiblard. La faena sera courte suite à la cogida du torero qui se rend à l'infirmerie. Francisco Montero monte l'épée pour un pinchazo et une entière contraire.

2 ) - Artaban n° 898 des héritiers de Hubert Yonnet né en janvier 2018, un joli gris bien présenté et armé sera reçu par Francisco Montero d'une cape brouillonne. Il se montre intéressant à la pique et se comporte particulièrement bien aux deuxième et troisième sans toutefois s'éterniser. Après les banderilles et le brindis à tous Montero optera pour une faena de quelques passes isolées sans peser sur le novillo d'où deux désarmés. Conclusion d'une entière tombée et avec le bénéfice d'une oreille généreuse.

3 ) - Chincharon n°41 un Flor de Jara né en novembre 2017, joli mais plus court et brochito se révèle abanto. Bien à la cape il sort seul de la troisième pique. Quatre passages aux banderilles pour poser les quatre réglementaires. Manuel Diosleguarde fait une bonne entame de faena par des statuaires en gagnant le centre prolongée de droitières de bonne facture, ce qui déclenche la musique. A gauche il livre trois séries de naturelles et pechos bien dessinés. Las, trois pinchazos, un descabello après un avis le contraignent au seul salut.

4 ) - Ibareño n°836 le Turquay sort à la place du titulaire qui est repoussé en sixième. Il est né en mai 2018 et se présente fin, joli et armé. Après une cape rapide Francisco Montero l'emmène deux fois au cheval, la première pique trop longue sera poussée la deuxième poussée sans insister. Salut des banderilleros avec la première paire très bien et la troisième excellente. La faena est répartie sur les deux cornes mais sans emprise sur le toro. Final d'un pinchazo et d'un bajonazo.

5 ) - Trembleño n°34 un joli et bien armé Astarac né en avril 2018 met un peu de désordre en piste. Deux piques moyennes, les banderilles et on passe à la suite. La faena est de bonne facture avec des séries tant à droite qu'à gauche. Le toro est noble et bien compris par Manuel Diosleguarde. La fin est conclue par une entière en place valant une oreille méritée.

6 ) - Año d'Agustinez n°68 né en janvier 2018 sera lidié par Carlos Olsina revenu de l'infirmerie. C'est un joli novillo bien armé reçu par larga afarolada puis cinq véroniques. Trois bonnes paires aux banderilles, la deuxième excellente. La faena sur les deux cornes est plus ou moins bien réussie sans emprise sur le toro, dommage. Un bajonazo après avis.

Nous avons passé une agréable après-midi grâce à six beaux novillos, merci aux Arsouillos