Source : France 3 Languedoc-Roussillon

"Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné 7 des 8 militants anti-corridas qui avaient perturbé la feria des Vendanges, à des peines d'amendes et des travaux d'intérêt général. Ils étaient accusés d'avoir bloqué le transport des toros mais aussi d'outrages et de rébellion."

Dans la vidéo ci-dessous Me Emmanuel Durand, avocat des parties civiles, commente les décisions du tribunal :

Nîmes : des amendes et des travaux d'intérêt général pour les anti-corridas