Notre compte-rendu de l’Assemblée Générale de l’UVTF

du 23 novembre 2014 à Saint Martin de Crau

 

L’Union des Villes Taurines de France a tenu son Assemblée Générale le 23 novembre 2014 à Saint Martin de Crau, en présence de Carlos Nuñez, Président de l’UCTL. Le conseil d‘administration avait rencontré la veille les entités partenaires dont la FSTF (le projet « tienta de puyas » envisagé pour l’analyse vétérinaire est mis en instance pour raisons de priorités financières, il faut trouver environ 5 à 7000 €).

STATUTS et REGLEMENT INTERNE

Les débats ont été consacrés à la modification des statuts de l’UVTF et de son règlement interne en vue de les adapter à l’application du plan triennal de défense de la corrida inscrit à l’ordre du jour.

Les statuts ont été allégés par le transfert vers le règlement interne de dispositions particulières afin de faciliter la réactivité et l’efficacité de l’association. En outre l’objet social et les ressources potentielles de financement ont été élargis.

REGLEMENT TAURIN

Il est difficile de scinder ce qui a relevé des débats et ce qui a été décidé. Après l’intervention de Gérard Bourdeau a été actée, semble-t-il, l’extension des prélèvements de cornes aux situations suivantes :

  • 2 paires dans les corridas mixtes (4 toros)
  • 2 paires dans les corridas concours (6 toros)
  • 2 paires dans les corridas défis (3 fois 2 toros ou 2 fois 3 toros)

Les autres modifications notamment celles portées par notre Fédération ont été remises à plus tard compte tenu de l’examen du plan triennal. Le Président Alain Gaido a toutefois annoncé l’organisation de réunions techniques thématiques …

RAPPORT MORAL et FINANCIER

A retenir que sur les 49 villes et 2 associations adhérentes, seules 5  n’ont pas encore payé la cotisation 2014. Il reste aussi des sommes à rentrer représentant le différentiel entre la cotisation initiale 2014 et le montant fixé lors de l’AG extraordinaire tenue en mai à Toulouse, le montant ayant été porté à 5000 et 1000 € selon la catégorie de l’arène. 13 villes sont à jour.

 

PLAN TRIENNAL de DEFENSE de la CORRIDA

Le danger étant à nos portes (pour 2015 sont annoncées l’intensification des manifestations, des attaques administratives généralisées…) il y a lieu de se mettre en ordre de bataille pour DEFENDRE – PROMOUVOIR – TRANSMETTRE.

L’AG a validé :

  • la convention de coopération à passer avec l’Observatoire National des Cultures Taurines qui devient le maître d’œuvre chargé de l’exécution du plan de sauvegarde,
  • le plan de financement est prévu en 3 tiers : 1% prélevé sur le cachet des toreros, 1% sur la facture d’achat des toros, 1% sur la recette des entrées (comme sur le sable le troisième tiers va prendre le dessus !!!),
  • la mise en place d’un comité de pilotage composé du Président et de 3 membres de l’UVTF, 2 représentants de l’ONCT (qui siège pour le compte de ses membres dont la FSTF) et 2 représentants des organisateurs (1 Sud-Est, 1 Sud-Ouest).

L’UVTF collectera les sommes correspondantes et payera les dépenses engagées pour la réalisation du plan selon un dispositif sécurisé aux plans administratif et fiscal.

Le plan doit être exécuté sur les exercices 2015, 2016 et 2017, les cotisations exceptionnelles suivent elles aussi une programmation triennale (2014 – 2016).

Toutes les propositions n’ont suscité que peu de questions et ont été adoptées à l’unanimité.

A noter qu’aucune information précise n’a été donnée quant au calendrier ou relative aux  actions envisagées que l’on ne sache déjà (lobbying an niveau national et européen, passeport arènes, campagne de communication, rapprochements avec l’agro-alimentaire…).

Carlos Nuñez est intervenu pour évoquer les préoccupations qui sont communes avec l’Espagne et l’Amérique du Sud, exprimer sa solidarité, souligner la nécessité de travailler ensemble et proposer de mettre le secrétariat madrilène de « la Union » à disposition.

Le travail effectué par François Guillaume (UVTF) et André Viard (ONCT) est salué par de longs applaudissements.

En fin de séance L’Association des Eleveurs Français a annoncé l’organisation en France du congrès mondial  de l’élevage des taureaux de combat programmé en 2016.

A noter que Suzy Portal cesse ses fonctions de secrétaire ; elle est remplacée par Christine Kugener.

Dominique VALMARY

 

Ci dessous la lettre que nous avons remise au Président et aux membres de L'UVTF :

Mail : fstf@torofstf.com

Saint-Martin, le 13 novembre 2014

Monsieur le Président 
de l’Union des Villes Taurines de France
93, rue de la Vieille Ecole
30900 NÎMES St Cesaire

Copies : Aux membres de l’UVTF                                                               

 

Monsieur le Président,

 

Vous trouverez ci-après les bilans, questions et propositions que la F.S.T.F. souhaite aborder lors de la réunion du samedi 22 Novembre 2014. En annexe, notre communiqué du 98ème Congrès de la FSTF, notre bilan schématique annuel de la Temporada, ainsi que la liste des Présidents et Assesseurs disponibles appartenant au CPAC ( Corps de Présidents et Assesseurs de Corrida).

Notre bilan de la temporada Française 2014 (voir le document ci-joint) relève les points positifs et négatifs pour chaque ville et en fait la synthèse. Nous avons notamment relevé :

-  Une augmentation de la qualité de présentation du bétail et à l’inverse une diminution de la caste et de la bravoure ;

-  Cette année encore, un gros pourcentage de mauvaises Corridas dans le circuit des figuras, preuve que leurs exigences taurines et financières ne devraient plus être acceptées ;

-  Quelques très bonnes Corridas et Novilladas avec de véritables Toros de combat ;

-  La qualité et le sérieux de la plupart des petites arènes : voir la variété des encastes et les efforts pour améliorer le tercio des piques ;

-  La tendance au triomphalisme ne s’améliore pas, ce qui ne peut que démotiver et inciter à des prestations moyenne.

Pour ce qui est des questions et propositions de la FSTF, il est à noter que nos principales propositions restent « lettres mortes » depuis bien longtemps !

Tercio des Piques : Depuis quelques années, nous avons fait des demandes de respect du règlement actuel, des propositions d’amélioration de ce Règlement Taurin Municipal et des propositions d’amélioration du déroulement de ce premier tiers. Si certaines villes montrent l’exemple, il reste beaucoup à faire

Il y a toujours trois différentes puyas utilisées en France ! Il est nécessaire et urgent d’avoir en France, une seule puya officielle.

Une réunion sur le tercio des piques était prévue depuis deux ans ! L’aurons nous en 2015 ?

A noter que notre proposition de peindre les puyas pour visualiser le sens de montage est valable également pour celle d’Alain Bonijol, car par sa forme, elle peut faire davantage de dégâts.

La FSTF a réalisé deux supports de contrôle de montage des puyas, afin de faciliter le travail du délégué aux piques. Ses plans sont à la disposition des villes qui voudront en fabriquer.

Réforme du Règlement Taurin Municipal : Depuis la création du règlement taurin Français, la FSTF a toujours travaillé sur ce sujet et elle a participé à de nombreuses modifications.

Une réunion devait avoir lieu il y a deux ans, l’aurons nous en 2015 ?

Nous avons préparé un dossier précis sur les modifications qui peuvent améliorer la version actuelle. Celui-ci comprend notamment nos propositions de 2009 et 2010 sur le tercio des piques. Aujourd’hui s’ajoutent celles des Présidents et Assesseurs relevées lors des Symposiums Présidences (communiqués à l’UVTF en 2013).

Les actions anti-corrida qui se multiplient et s’orientent de plus en plus vers les élus (français et européens) : Nous saluons la volonté de l’UVTF de se donner les moyens d’agir le plus efficacement possible dans ce domaine et souhaitons que son association avec l’ONCT permette la réussite des différents projets.

La FSTF est avec vous et elle fera le maximum, avec ses moyens, pour défendre notre corrida, notre culture.

Suggestion : Les arrêtés municipaux qui limitent les manifestations à une certaine distance des arènes devraient surtout, lorsque cela est possible, préciser les rues empruntées par le public pour se rendre aux arènes (afin d’éviter au maximum les confrontations). N’est-il pas possible également de ne pas autoriser la manifestation aux horaires d’entrée et de sortie du public ? Un spectacle légal et une manifestation contradictoire au même endroit et à la même heure ! Dans d’autres situations plus « sensibles » la question ne se poserait même pas !

Les Présidences : Lors de réalisation de notre bilan annuel, nous avons relevé un nombre grandissant de Présidents manifestement incompétents, ce qui renforce l’importance et l’utilité du Corps de Présidents et Assesseurs de Corrida (CPAC) Lequel avait d’ailleurs été salué lors de sa création par l’UVTF.

Le CAPC compte maintenant 52 personnes dont 45 sont sur la liste des Présidents et Assesseurs disponibles. (Voir la liste des disponibles).

Rappelons que le CAPC est une structure d’aide à l’organisation des Corridas et qu’il propose aux organisateurs et à l’UVTF une liste de personnes disponibles pour assurer des postes de Présidence et un document d’assistance à la Présidence.

Ces membres du CAPC, signataires d’une charte, sont une ressource de compétences qui doit permettre d’assurer un sérieux et une harmonisation des pratiques. Ils s’engagent à faire respecter le règlement taurin municipal.

Le CAPC propose également à l’UVTF des améliorations du règlement taurin dans le sens de la précision, ceci afin d’homogénéiser les pratiques.

Enfin, dans le cadre de la formation, le CAPC souhaiterait que des Présidences soit formées en incorporant un assesseur « non confirmé » et même lorsque cela est possible d’y ajouter un « stagiaire auditeur » qui évidemment n’interviendrait jamais.

Vive la Temporada française 2015 !

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

 

Le Président, 

Dominique VALMARY