12 février 2006 - Novillada à Samadet

.......6 novillos d'Antonio Palla (Salamanque) Pour Marco Antonio Gomez, "El Moronta", "El Santo"

......Nous n'avons pas obtenu à ce jour, 15 février à 11 h, des nouvelles de la novillada de dimanche à Samadet par le canal habituel de nos correspondants aficionados fédérés. ......En attendant, nous vous invitons à confronter, si vous ne l'avez déjà fait, 3 points de vue, celui de ''L'Echo du Callejón, celui de "Terres taurines et celui de "Le Toril". Il vous suffit d'utiliser les liens ci-après :

L'écho du Callejón....... Terres taurines....... Le Toril

.......Si nous osons un commentaire, ce sera pour remarquer que, en dépit de tonalités différentes, et à condition de savoir décrypter un peu, ces trois commentaires se rejoignent pour décrire un lot de novillos nobles mais avec de la faiblesse.

.......Dans "le Toril", Benoît Piarrine, qui sait évaluer le comportement des taurreaux avec la sensibilité d'un bon aficionado toriste, constate : "...une vuelta al ruedo est concédée à « Mediacaña » n°33 de la ganaderia d’Antonio Palla, novillo faiblard et infatigable collaborateur d’origine « Jandilla » qui ne reçut qu’une seule pique ! ! ! "

.......Bien entendu si des appréciations, réactions, témoignages, d'aficionados fédérés ayant assisté à cette novillada nous parviennent, nous ne manquerons pas d'en enrichir la présente chronique.

*******

.......Un excellent aficionado fédéré nous fait parvenir, ce même 15 février, à 16h, le commentaire suivant qui nous semble constituer une bonne synthèse de ce qui précède:

.......Il est certain que les novillos manquaient de force. Ils prirent au total 6 piques et demi. Considérons que nous sommes en hiver et que les mêmes novillos dans deux à trois mois auraient été, peut-être, plus à leur avantage. .......Ills avaient, quand même, pour la plupart, des qualités, ils mettaient la tête et répétaient. C'était une novillada intéressante. Mais pas au point d'inviter le mayoral à faire la vuelta et a fortiori de l'accorder au 5ème novillo. .......Si nous partons sur ces bases en début de temporada où allons-nous ? Pour peu qu'un animal, même non piqué, baisse la tête et revienne bien dans le leurre, va-t-il mériter la vuelta et, s'il dure un peu au 3ème tiers sans trop s'agenouiller, l'indulto ?

.......Quant aux novilleros, ils firent à peu près ce que l'on pouvait attendre d'eux : .......Le grand Marco Antonio Gomez possède une technique impéccable mais est plus triste et plus froid que l'hiver. .......A l'opposé, "El Moranto" montre un enthousiasme "novilleril" de bon aloi et chauffe les gradins. Il en a profité pour moissonner les oreilles d'une manière sans doute trop généreuse, mais sachons rester dans l'esprit de la novillada ! ......."El Santo", un peu timoré lors de cette première piquée, n'a globalement pas deçu. Il a donné à son premier novillo l'estocade de la tarde. Une estocade qui, à elle seule, a mérité l'oreille. Plus relâché, il a été mieux à son second novillo mais ne l'a pas très bien tué.