6 mars 2005 - Novillada à Nîmes, la "Cape d'Or" de la Peña Ordóñez

.......Comment ne pas souligner que cette traditionnelle novillada de la "Cape d'Or" prend une dimension historique puisqu'elle a décerné, il y a près de trente ans, déjà !, son trophée à de jeunes novilleros devenus par la suite des matadors de légende comme Roblés, "Nimeño II ", "El Yiyo"... .......Cette année, les novillos étaient des Frères Gallon. Cet élevage camarguais fondé en 1956 avec des Pouly comme base a incorporé du sang Domecq au fil des années si bien que celui-ci domine maintenant. .......Les novillos bien présentés, solides, nobles, toréables, étaient opposés à Salvador Cortés, David Mora, Alejandro Morilla. .......Cortés et Morilla se contentèrent, comme beaucoup trop de jeunes novilleros, de toréer sur le passage. Nous avons retenu la comparaison d'un excellent aficionado Nîmois : " Avec la muleta, ils pèguent des passes en série, comme un manœuvre de chez Renault donne un coup de chiffon sur le pare-brise de chaque voiture défilant sur la chaîne... " .......En revanche, David Mora, bon avec la cape, a été supérieur à la muleta en pesant sur le bicho à droite et surtout à gauche. Il mérita une oreille et remporta la "Cape d'Or". .......Le ganadero, Michel Gallon, fut invité à saluer en piste.