Mercredi 31 mai - Première corrida de feria à Nîmes

.......6 toros de Hubert Yonnet pour Denis Loré, Swan Soto, Julien Lescarret

.......Le grand vent et la grave blessure de Denis Loré ont quelque peu mis en retrait la formidable corrida envoyée par Hubert Yonnet à Nîmes. .......Certes, elle était moins "présentée" que celle d'Arles ; mais la caste du toro-toro, la solidité, la bravoure et la noblesse exigeante étaient au rendez-vous. Tous étaient vraiment toréables, même le difficile premier :

.......Denis l'a magistralement soumis dès la cape avec son toreo puissant, "juste" et engagé (impressionnante voltereta à la muleta..) ; l'épée et le descabello l'ont privé d'une belle oreille.

.......C'est Julien Lescarret qui, par son étonnant culot, son intelligence et sa toreria, a mis la pression aux autres avec son excellent premier (3e de la course), de la cape à la muleta ; malheureusement la mort l'a aussi privé de l'oreille. Mais quel bon toreo ! Quelle belle manière d'aller chercher les qualités du toro sur la gauche ! Et quelle charge vive et longue du toro !...

........Swan Soto est allé a mas avec des toros "pas faits pour lui". Son extrême lenteur d'intervention a refroidi des gradins déjà frigorifiés mais, dominant son appréhension, il a donné quelques magnifiques séries. Il sort grandi de la course... même si tout le monde pense que Denis aurait pu "faire un malheur" avec le toro qui l'a blessé.

.......Et cette blessure ? Un truc bête. A la 2e navarra - ces toros et le vent s'y prêtaient-ils ? - le toro a serré. A la 3e, il est resté court : Denis n'a pas voulu rompre. Et soit qu'il ait été trop près, soit que le vent l'ait découvert, soit les deux, le toro lui est venu droit dessus. jeté à terre, il a été ramassé par le piton gauche en haut de la cuisse droite et monté "en poids" jusqu'au ciel, puis encore bousculé par terre. Bilan : une entrée de cornada de 7 à 10 cm de diamètre, trois trajectoires dont une frappe le fémur puis le contourne ; mais pas de dégâts vasculaires ni nerveux.

.......Ouf ! Il serait étonnant (mais personne ne s'en plaindrait !) qu'un autre élevage vienne concurrencer les Yonnet pour le prix du meilleur lot de la feria....

.......Mais le vent n'annonce pas de relâche....

.......Voir le reportage vidéo de Jérôme Zucarelli sur Corrida Tv