1 contribution / 0 nouveau(x)
PRINTEMPS

LA GRANDE NOUVELLE DU JOUR.

DES VOLS INCESSANTS ET BRUYANTS D'OIES SAUVAGES REMONTANT VERS LE NORD ET ZEBRENT LE CIEL AU DESSUS DE MA MAISON.

Le Printemps approche donc et avec lui, les beaux jours, et donc les jours taurins...

Je ne sais pas vous, mais moi ça me donne la pêche...

J'espère que l'abruti qui a osé écrire ceci (relevé sur Terres taurines): sera puni de prison, et sans sursis...il parait qu'il a été repéré et qu'une plainte a été engagée contre lui...n'est pas Charlie qui veut...

Un aficionado du su-ouest, auteur d'un blog, a reçu ce message sur son site :
Sujet : Es tu à l'épreuve des balles ? 
Contenu du message :
Une seule cartouche, du 30-30 winchester. C'est ce que tu recevra cette année, dans le dos car nous n’abattons pas les fils d'inceste dans ton genre de face. Tu ne saura pas quand, ni comment. Tu sera dans un café, dans la rue, peu importe... Une voiture passera dans ton dos et tu entendra le claquement caractéristique du percuteur annonçant la fin de ta vie, anéantie par 1800 joules de puissance brute délogeant tes vertèbres et perforant tes organes, connard. Nous te fumerons, enculé, et sur ta tombe nous viendrons pisser. Nous trouverons ta famille, incendierons leurs maisons, renverserons les enfants, et on leur coupera symboliquement les oreilles et la queue alors qu'ils hurleront de douleur. Fils de pute. Au fait : (ici le nom et l'adresse du destinataire). On sait où tu habites, bâtard, nous avons nos contacts dans la police, et tu sais où nous sommes. Nous sommes partout où des fils de pute dans ton genre vivent. Et meurent. Fait attention, un accident arrive si vite de nos jours... Surtout quand des gens veulent tuer. Tu veux aime voir mourir des animaux ? Ça tombe bien, on te saignera comme un porc. Dors bien, en espérant que nul n'ai l'idée de verser de l'essence sur ta porte dans ton sommeil. Ce serait con. Tu serai alors un jambon enfumé."

Allez les amis, même si le FIT essaie de nous enfumer...il reste de belles choses à voir sans doute..Et comme le disait Pablo Neruda...“le printemps est inexorable“ ...

CHF