1 contribution / 0 nouveau(x)
Quel cirque...

Ayant lu, avec un immense intérêt, la tonne de louanges tombée des claviers taurins ce matin sur la grande faena de Rafaelillo à Madrid, je me suis procuré les images de ladite faena...

QUEL CIRQUE.

Mettons les choses au point, oui je ne suis pas fan du bonhomme à qui je voue un certain respect tout de même ne serait-ce que parce qu'il ne torèe que des toros dts durs.

Mais Rafaellillo a une tendance facheuse à toréer le public plus souvent que les toros..ça a failli lui coûter cher à VIc et ça a failli lui coûter trés cher hier à Madrid.et sa clique qui fait la claque dans le burladero m'ennuie à hurler des bieeeeen, des oléééé et des “Vamos torero grande“ qui finissent par porter sur une partie du public...et de la presse visiblement...

Heureusement loin de l'emballement médiatico publico intello...il y a les images qui peuvent parfois elles même tromper d'ailleurs mais qui nous montrent un Rafaelillo certes volontaire (c'est Madrid tout de même) mais fidèle à lui-même, et si on ne l'a pas vu trépigner comme à son habitude c'est en grande partie parce que ce toro de Miura ne le permettait certes pas, étant à mobilité réduite.

Le fameux Miura de la fameuse faena, sort hésitant et manso à souhait...il va tenter un steeple chase pour passer la barrière et se tirer du traquenard ou il est enfermé...haut de pattes, large mais sans “cul “ il est trés faible.

Une première pique non poussée, (certains argueront que les chevaux de Madrid sont des forteresses) le toro sort quasi seul, et un puyazo plus loin, le toro trébuche et manque se coucher à deux reprises..voilà, on y est, c'est donc un Miura a une corne (la quasi totalité de la faena se fera à gauche) mais surtout sans ce qui fait le suc du genre la Fiejeza cette sauvagerie que l'on est en droit d'attendre avec un tel toro de plus de 600 Kilos. Las, le bestiau se promène...

Rafa, torèe à Genoux, une larga de rodilla, et puis trois passes de muleta...des bons moments je retiens une série à gauche ou il torèe (enfin) avec le ventre de la muleta, et une série finale sur un toro mort debout pieds joints..le reste.....

Il est écrit qu'il ne crie pas, faux, y compris après ses péons pour faire monter la sauce à la troisième épée..il est écrit qu'il est moins agité..je le vois beaucoup à corne passée (heureusement d'ailleurs quand il se fait prendre le pantalon en aranguant le public du menton, de cul, que la corne est passée (elle l'attrape devant) sinon, il prend cher sur le coup..heureusement qu'il rate ses deux épées (sinon oreille et oreille)...

Donc en résumé, du bon rafelillo, sur un mauvais Miura avec un fond de caste, faiblard, et soso..une pique et demi, qui fait que le toro garde la tête haute, deux mauvaises épées, et la troisième tombée (après avis) des séries sur une corne ou le tissu est trés souvent touché, des cris gutturaux, des commentateurs de canal + qui m'insupportent de plus en plus...bref une grande faena...et hop vuelta (comme d'hab j'allais dire) et des larmes qui si elles ne sont pas de crocodiles, font que le garçon est touchant...

Mais que voulez-vous je ne suis pas fan. D'autres auront vus sans doute autre chose, et certains l'écrivent....moi, j'ai toujours l'impression avec ce bonhomme de me faire un peu avoir....Comme le prestidgitateur au cirque..

CHF