1 contribution / 0 nouveau(x)
RARE

RARE

Rare est la corrida concours, et elle est généralement a Vic faite pour les encaste rares, de par leur sang, leur élevage, leur ramage, leur souche, et leurs apparitions dans le monde taurin ou le viral Domecq a touché la plupart des arènes du mundillo taurin.

La concours c’est un peu la pièce que l’on jette en l’air, un one shot comme le disent les Non Européens de Britanniques dont je pense qu’ils vont finir champions d’Europe.

Depuis la débâcle de nos bleus on sait que le coup est rare, on sait aussi que le sélectionneur a son importance, et l’on sait aussi (même si tout cela on le savait avant) qu’une addition de talents ne fait pas une équipe.

Zut, voila que moi, le chantre de l’ovale, du placage appuyé, de la percée fulgurante, du allez les petits, et du all black de rêve…je me laisse aller au tacle glissé, au fallait-il ou ne fallait-il pas rappeler Anelka, a la vénération appuyée des milliardaires aux egos gonfles de millions de billets…

Quand le président du club taurin nous annonce tour à tour que tous les éleveurs sont présents, qu’ils vont se lever à la présentation de leur toro. Tu te dis qu’il y a là une certaine caution de qualité du spectacle a venir…quand le même président s’avance a dire que l’on se rappellera de cette course-là, il se met le doigt, la main et tout le reste dans l’œil, l’enthousiasme du toro et tout ce qui l’entoure retrouvé. Un peu comme si certains imprudents avaient annonce que nous serions champions d’Europe de football…

Des monstres somptueusement présentés ça il y avait…

Des piques somptueusement salopees ça aussi il y avait…vrillées, pompées façon chercheur de pétrole, loin derrière la ligne bleue des Pyrénées…

Peu a peu on s’enfonce, comme nos bleus, l’ennui, le désintérêt, on sent que les applaudissements réservés aux éleveurs baissent au fur et a mesure du non-spectacle. Le voisin supporter inconditionnel applaudit a tout va, il quittera la zone écœuré dit-il par les commentaires qu’il entend, seul au monde a trouver le spectacle fantastique. Il n’a pas vu par le passé, les chevaux renversés, poussés d’un bord l’autre du ruedo, les chutes d’anthologie…mais tout ça comme le dit la pub : c’était avant…là, on s’endort.

Et puis sortira le dernier, un minuscule toro, tellement ridiculement petit que l’on se demande comment il peut sortir en concours…d’autant que c’est Adrien Salenc qui l’a tiré au sort. Dis, ca sent pas un peu l’enfumade le truc là…ca me rappelle le vrai faux triomphe de Dufau dans les mêmes arènes…bon…admettons, le toro sort comme il peut, il est vaillant, il gigote, mais n’est absolument pas dans le tamaño vicois, une erreur de casting vous dis-je…Adrien Salenc, s’égarera dans de l’approximatif, évitant un triomphe tronque et surement qui aurait été bousculé…

Voila les bleus sont éliminés, la corrida terminée, j’espère que le prix sera ‘’désert’’ comme on dit et je me demande comment des éleveurs peuvent-ils passer une bonne soirée après ça……pas grave…demain il y a toro, et c’est bien connu ce sera la meilleure, un peu comme si on allait être champions du monde la prochaine fois…

Mais c’est tellement rare.

CHF