Le Tribunal Constitutionnel espagnol vient de déclarer nulle et non avenue la probibition catalane sur la Corrida six ans après le recours déposé : mieux vaut tard que jamais. Même si les propriétaites des arènes sont prêts à célébrer à nouveau le rite taurin on peut craindre que l'administration catalane usera de tous les moyens, pressions et faux semblants, pour l'éviter.

Torofiesta (clic) publie un article très intéressant à ce sujet.