1 contribution / 0 nouveau(x)
Vous êtes formidables.

Les rues de nos villes s'étant parées des couleurs de Noël et des lumières qui vont avec, il suffit de regarder les yeux des gosses pour comprendre combien cette saison est importante.

Pour les papys et les mamies que nous sommes, le bonheur d'avoir les enfants et petits-enfants avec nous ne se marchande pas. 

Malgré ce p....de Covid qui n'en finit plus d'en finir, et il a encore de très beaux jours devant lui vu et entendu ce que j'en sais.

Et ce que j’en vois encore dans les rues.

N'empêche les infos, rumeurs et autres bruits qui galopent aussi vite que le virus, entre les changements d'apoderado, d'équipe, les cartels à venir, les rumeurs sur le retour de Ponce, celles des apparitions possibles de Jose Tomas tout cela booste notre quotidien.

Bien sur la mort du ''formidable'' véritable parangon du 7 à Madrid et du Soleil A Pampelune, banderillero de courage avec Ruiz Miguel, Campuzano et quelques autres, nous touche en cette saison de fêtes, mais la mort ne prend jamais de repos et me connait pas de trêve.

Les remugles actuels de la prochaine élection présidentielle dont on pressent qu'elle va atteindre des niveaux de bassesse voire de connerie n'est pas pour rassurer, les unions ''carpo lapinesque'' se faisant avec les concessions nauséabondes des uns ou des autres, mettant en danger les spécificités et réalités de notre monde.

Parmi les extrêmes, les animalistes veulent se présenter, les anti taurins se positionnent, veulent une paroles forte de la candidate LR Valérie Pécresse, Zemmour l'a dit hier dans une radio nationale, oui à la reconnaissance de l'animal en tant qu'être sensible, mais non au militantisme réclamé par son soutien Brigitte Bardot ,quant aux écolos de Jadot, bobos des villes et végans des champs avec leur faux foie gras, leur fausse viande, leurs faux sapins de Noël et leur fausse vision du monde réel, ils oscillent comme les assiettes chinoises des cirque de ma jeunesse sur leur bout de bâton, prêtes a tout pour ne pas tomber, tout  ce petit monde grouille de sollicitations plus ou moins honnêtes, et sont prêtes a inviter le diable à leur table pour quelques voix de plus.

L'épreuve de force montrée a Mont de Marsan et à Nîmes avec la levée des tridents, et les chasseurs en colère, en a freiné plus d'un. 

De son cote, Morante qui a explosé tous les compteurs cette année, (Je rêve d'un mano a mano Jose Tomas, Morante) et qui défend mordicus le parti Vox a vu sa finca taguée d'amabilités comme : ''pour le nazi, une balle un cercueil'' et’’ tu finiras comme Padilla’’ dessins explicites a l’appui entre autre...il justifie son soutien au parti d'extrême droite, car Vox serait le seul parti a défendre la grandeur de L’Espagne, la tauromachie, et veut ramener la catalogne au sein de la nation ibère ...mais voilà les temps instables poussent à la haine...et donc...Morante immense cette année n’en déplaise aux ronchons de tous crins, donc immense torero, doit-il étaler ses idées politiques ? Chacun se fera son propre avis.

A quelques jours de Noël, J'ai lu, vu et écouté les annonces faites de chaque côté des Pyrénées et je me régale, bien sûr, Séville propose du changement dans la continuité, Madrid fait des annonces a peine couvertes d’une saison à venir hors du commun...Pampelune s'échauffe rajoutant des jours aux jours.

Pour ma part .je commenterai la France en début d'année quand on en saura un peu plus sur les différents programmes à venir, même si j’en sais déjà pas mal a ce jour.

Pour la politique et pour la première fois je vais me livrer car j'ai pris ma décision et je vais voter pour….Le père Noel, pourvu que celui-ci me donne une belle temporada, la santé pour y assister, et surtout pouvoir emmener mes petits-enfants, et enfants aux spectacles taurins, la transmission est tellement importante, nous qui vivons dans des régions ou les autres viennent en vacances, mais qui subissons des arrivées en masse de citadins qui achètent tout ce qui se vend a des prix dingues, avons un travail d’accueil et de compréhension de nos rites et traditions a ceux qui pensent que c’est du folklore et si en sus il a quelques connections avec le grand patron de la haut, alors là, nous pouvons lui faire des propositions pour rendre ce monde juste un peu meilleur qu’il n’est…mais nous n’en sommes pas encore à la période des vœux.

Enfin en ces jours de joie divine, comment ne pas rendre un hommage aux deux récipiendaires du prix Tio Pepe, que sont Marc Roumengoux et Jean Jacques Dhomps, encyclopédies vivantes de la corrida et érudits taurins incontournables, que je considère comme des maitres, des passeurs de mémoire, et dont je m'honore d’être ‘’une connaissance’’ pour l’un et ‘’un ami’’ pour l’autre.

Messieurs, vous êtes Formidables...

Je vous souhaite, ainsi qu’à tous ceux qui me lisent, de merveilleuses fêtes de fin d’année, et un très joyeux Noël

CHF