12 Novembre 2002
86ème congrès de la FSTF - Communiqué

La Fédération des Sociétés Taurines de France vient de vivre un important 86 ème Congrès les 10 et 11 novembre 2002 à Saint-Sever (Landes) , dans le cadre de la 15 ème Semaine Taurino-culturelle.

Au cours de leurs travaux, les représentants des aficionados ont exprimé le besoin de donner suite aux actions entreprises en 2001, notamment : persévérer dans cet esprit de rassemblement du monde taurin français, mais surtout, faire reconnaître la spécificité culturelle de notre tauromachie par les pouvoirs publics en lui donnant des statuts spécifiques légaux . Sinon des classements arbitraires, des règlements aveugles ou d'autres directives aberrantes pourront remettre en cause la vie taurine et même l'économie de nos villes et villages du sud .

L'assemblée générale a décidé :

de poursuivre les travaux avec des juristes aficionados mais aussi de contacter nos élus aficionados  : ceux des villes taurines et les autres, afin d'œuvrer pour l'ancrage de la corrida dans la législation française  ; de dresser un bilan de la temporada 2002 afin de le diffuser ; de mettre en exergue de ce bilan les points suivants : en dehors des arènes, une opinion générale beaucoup plus ouverte par rapport à la tauromachie ; le nombre de spectateurs grandissant : ce qui devrait être positif (sans les marchands du temple et leurs « corridettes »…) ; le retour en force de l'encaste Santa Coloma : Hoyo de la Gitana à Vic-Fezensac , La Quinta à Roquefort et à Céret en particulier ; la présence de corridas concours de qualité : Vic-Fezensac , Dax , Arles , et Soustons en novillada, ainsi que le regain d'intérêt du public pour le tercio des piques; la grande temporada du bétail (français)de Yonnet , notamment à Lunel  ; les toreros qui bousculent les vedettes  : Ferrera , El Cid , Robleno , ( El Fandi en Espagne  !) , l'espoir avec Valverde  ; d'attribuer : le Prix “ El Tio Pepe ” au Club Taurin de Rieumes pour son combat qui, malgré les diverses oppositions, a permis de redévelopper la tauromachie dans le Midi toulousain, une mention aux Villes de Parentis, Roquefort, Saint-Sever et Soustons pour la qualité de leurs novilladas piquées ; le prix au plus mauvais geste taurin de l'année à José-Maria Manzanares fils et à son entourage, pour avoir exercé un chantage sur les cornes des novillos, un blâme  : à l'organisation de Nîmes pour ses corridas mixtes(avec le même Manzanares)et , au matador de toros Jean-Baptiste Jalabert « Juan Bautista » en raison de son attitude indigne et provocante devant le public de Bayonne le 1 er septembre 2002 ;

Ce 86 ème Congrès a vu l'élection du nouveau Bureau Fédéral  :

Président Fédéral Roger MERLIN (Pena Taurine Côte Basque, Bayonne)
Vice-Président / Secrétaire Jean-François COSTE (Cercle Taurin Palois, Pau)
Trésorier Guy TANGUY (Club Taurin de Toulouse)
Communication interne Patrice SIFFLET (Cercle Taurin “ La Querencia ”, Paris)
  Jean-Jacques DHOMPS (Club Taurin “ La Goyesca ”, Castres)
Communication régionale Hubert VAUDOUX (“ Le Clairon ”, Beaucaire-Tarascon)
  Pierre ROUGEOT (Peña “ Tendido 7 ”, Béziers)
  Gilles SPECTY (C.T. de Franche-Comté, Besançon)

Le prochain Congrès Fédéral aura lieu à Paris , en octobre 2003 .