27 Octobre 2003
87ème congrès de la FSTF - Communiqué

Le 87ème Congrès de la Fédération des Sociétés Taurines de France s'est tenu à Toulouse les 25 et 26 octobre 2003, sur l'initiative du Club Taurin de Toulouse.

Au cours de leurs travaux, les représentants de aficionados ont notamment :

dressé un bilan de la temporada 2003 en France ; celui-ci a permis de constater que les véritables toros de combat, ceux qui laissent les plus grands souvenirs, existent toujours, mais hors des corridas triomphalistes. Il a été relevé, en particulier, l'intérêt de l'organisation des corridas et novilladas-concours , et très souvent la qualité des organisations inversement proportionnelles à la catégorie de l'arène. examiné, avec un Vétérinaire de l'Association Française des Vétérinaires Taurins, la réglementation sur les toros de combat, et ses évolutions possibles : Obligations sanitaires, transport, prélèvement et analyses de cornes, interprétation des résultats  ; constaté une désinformation grandissante du public , notamment de la part de la grande presse quotidienne régionale qui met en exergue la tauromachie des vedettes, oubliant la réalité des toros insignifiants qu'elles exigent (et que les organisateurs acceptent).

L'assemblée Générale a décidé :

de poursuivre les actions visant à obtenir une reconnaissance officielle des composantes de la tauromachie en France ; d'intensifier ses actions de communication vers le grand public et les aficionados , en utilisant tous les moyens appropriés ; de donner sa voix au Prix Claude Popelin, destiné à honorer le meilleur lidiador de la temporada 2003 en France au matador José-Pedro Prados « El Fundi »  ; d'attribuer : le Prix « El Tío Pepe » à la présidence technique de Nîmes du 20 septembre 2003 , pour avoir assumé pleinement son rôle et ses responsabilités ; Une mention à l'organisation de Roquefort ; le Prix au plus mauvais geste taurin aux organisateurs de Gimont pour leur infâme manque de respect envers les toros  ;

Par ailleurs, les aficionados ont tenu à saluer la carrière exemplaire du banderillero Jean-Marie Bourret .

En 2004 , le 88 ème Congrès fédéral aura lieu à Cherbourg . Il permettra un rapprochement entre les clubs taurins du Sud et ceux du Nord, de plus en plus nombreux et actifs.