3 Mars 2003
Les réserves de la F.S.T.F. et de l'A.N.D.A.

Depuis 2001, dans chacune des corridas de ARLES, BAYONNE, BEZIERS, DAX, MONT de MARSAN, NÎMES et VIC-FEZENSAC, les cornes de deux toros sont prélevées et analysées scientifiquement afin de vérifier leur intégrité.

Par cette excellente résolution, l'Union des Villes Taurines de France (U.V.T.F.) s'est donnée les moyens de maintenir une image propre de la corrida. Cependant pour y parvenir, il faut un protocole précis et surtout sans concession dans le choix des deux toros à analyser, ainsi qu'une utilisation efficace des résultats donnés à l'U.V.T.F. par l'Association Française des Vétérinaires Taurins.

Aujourd'hui la Fédération des Sociétés Taurines de France et l'Association Nationale des Aficionados émettent de sérieuses réserves quant au respect de ces conditions et elles tiennent à en informer le public aficionado (celui qui paye et qui s'interroge !...).