2 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
VIC FEZENSAC

 

 

Mamie me le disait toujours, tu tombe? Relève toi et cours.....elle avait raison. Rien ne sert de gémir, et le temps donne raison aux méritants un jour ou l'autre.

Regardez la mobilisation de Valence, il aura fallu cinq années environ pour que nos amis taurins se bougent enfin, quand nous nous faisions insulter, rayer nos voitures et agresser dans nos arènes chéries.

Mieux vaut tard que jamais dit l'adage...même si ceux qui ont parlé ne sont pas exempts de tous reproches concernant la fiesta brava, car ce sont eux les premiers qui trichent avec les toros, anovillados, afeitados et tout un tas de trucs en O.....Qui dénaturent selon moi la raison d'être de ce qui doit rester d'abord un combat....mais ils ont pignon sur rue, et tant mieux au final si Morante et les autres ont subis les foudres de quelques félés que nous connaissons bien...cela aura bougé quelques conscience, de là à y voir le grand soir, rien n'est certain.....

Mieux vaut tard que jamais aussi pour Vic qui enfin programme à son cartel le jeune Vénégas juan Carlos, celui qui fait lever le tendido sept (encore l'automne dernier avec les Saltillos) le jeune homme va jouer gros, car si les Valdellan sortent bien, alors il pourra montrer tout son talent, et peut-être signer un CDI avec Vic......En revanche le petit Valencia qui fut asphyxié par son toro au point de s'écrouler comme un vulgaire XV de France face à des All Blacks inarrétables, a disparu des tablettes, dommage. Pour le reste du classique Vicois, avec Rafaellillo qui devra toréer de verdad et ne pas truquer (pasito atras, pasito al lado, y detras el piton....) j'attends de voir si Lamelas (et sa cuadrilla fantôme) a progressé, car mise en danger et courage sont deux choses différentes, surtout si la cause en est le manque flagrant de technique.

Le retour de la concours est aussi un bienfait, car souvent ça “fracasse“ mais aussi souvent, celà triomphe à condition que les toreros sachent mettre le toro en valeur aux trois tiers. Pour celà, il faut de l'abnégation, de l'humilité et beaucoup de métier (ce qu'avaient les Ruiz Miguel, les Espla, et autres Fundi). car sur une concours c'est le toro avant tout qui doit triompher et si il est fort au troisième tiers, alors le torero saura briller en le toréant selon ses capacités (celles du toro) nous en reparlerons tant l'exercice est compliqué.

Vic refait confiance (mais les raisons sont historiques en Victorino) qui est dans le bâche et se doit de sortir un grand lot, après la piteuse présentation de Mont de Marsan.

Je reviendrai sur Vic mais je suis ravi que le CTV dont Monsieur Lartigue est devenu le fournisseur attitré, ait laissé la place au pupille de Beas de Segura.

CHF 

Rappelons aussi que José

Rappelons aussi que José Carlos Venegas revient à Las Ventas pour la San Isidro 2016. Sa présentation en France est une étape importante pour lui et d'autant plus qu'elle se produira à Vic, place de première catégorie.